Appel à communications

La Fédération Internationale des Traducteurs (FIT) est un groupement international d’associations de traducteurs, d’interprètes et de terminologues. Elle compte plus de 120 associations professionnelles et institutions de formation affiliées, représentant plus de 80 000 traducteurs dans 60 pays. La FIT a pour objectif de promouvoir le professionnalisme au sein des disciplines qu’elle représente. Elle cherche continuellement à améliorer les conditions d’exercice de la profession à travers le monde et à soutenir les droits des traducteurs, des interprètes et des terminologues ainsi que la liberté d’expression.

Tous les trois ans, la FIT invite les professionnels du domaine à un congrès international. Faisant suite aux événements réussis de Shanghaï en 2008 et de San Francisco en 2011, c’est au tour de la Fédération allemande des interprètes et des traducteurs (BDÜ – Bundesverband der Dolmetscher und Übersetzer e. V.) d’organiser le XXe congrès de la FIT qui accueillera des spécialistes du monde entier à Berlin, du 4 au 6 août 2014.

Homme ou machine : le dilemme de la traduction –
L’avenir des traducteurs, interprètes et terminologues

Tel sera le thème de cette édition au cours de laquelle donneurs d’ordre, administrations, professeurs d’université, fabricants d’outils logiciels, étudiants, traducteurs, interprètes et terminologues du monde entier auront la possibilité de se rencontrer dans le cadre de conférences, de tables rondes et d’ateliers, d’un salon professionnel, d’une bourse d’emploi et d’une plateforme de réseautage.

Dans un monde de plus en plus « branché » où le multilinguisme devient la norme comme c’est le cas depuis longtemps en Europe, la traduction et l’interprétation constituent le lien qui rapproche et rassemble les différents éléments. Mais de nos jours, les compétences linguistiques
approfondies et la maîtrise des outils de traduction ne suffisent plus pour traduire et interpréter au rythme requis. Elles doivent de plus en plus s’accompagner de vastes compétences d’expert dans des domaines très spécifiques.

Les traducteurs et les interprètes jouent un rôle clé dans la vie économique et les affaires, mais pas uniquement. À l’heure de la mobilité mondiale et des flux migratoires où les cultures se croisent, les professionnels de la communication interculturelle jettent des passerelles permettant aux acteurs de communiquer et de se comprendre au-delà des frontières culturelles, de participer à la communauté et de défendre les droits de l’homme les plus élémentaires.

À quoi ressemblera le travail des traducteurs, interprètes et terminologues à l’avenir ? À quels défis devront-ils faire face ? Comment les marchés nationaux et internationaux évolueront-ils, avec quel impact pour les prestations linguistiques ?

Les personnes souhaitant proposer un thème de conférence, d’atelier ou de débat dans les catégories suivantes sont invitées à nous faire part de leurs suggestions d’ici le 31 juillet 2013 :

• Traducteurs, interprètes et terminologues – des professions requérant de vastes compétences d’expert
Par ex. technologie et traduction, terminologie, technique de recherche, gestion d’entreprise, traduction et interprétation spécialisées dans de multiples domaines, traduction littéraire, compétence interculturelle, post-édition, traduction audio-visuelle

• La traduction et l’interprétation comme contribution à la protection des droits de l’homme
Par ex. interprétation communautaire, compréhension interculturelle, interprétation judiciaire, interprétation médicale, interprétation en milieux de conflit

• Pratique professionnelle et droits des traducteurs, interprètes et terminologues
Par ex. déontologie, normes, honoraires, droits d’auteur, propriété intellectuelle, sécurité et liberté d’expression des interprètes et traducteurs, externalisation ouverte de la traduction, transcréation

• Formations et recherche dans le domaine de la traduction, de l’interprétation et du travail terminologique
Par ex. didactique, formation de généralistes ou formation de spécialistes, formation continue, outils informatiques durant la formation, TRAFUT, études dans le secteur langagier

Toutes les personnes désirant partager et présenter leurs connaissances et leur expérience sont priées de déposer un résumé de 1 000 caractères max. sur le site Internet www.fit2014.org avant le 31 juillet 2013.

Les langues de conférence sont l’allemand, l’anglais et le français. Les manifestations se présenteront sous les formes suivantes :

• Conférences (30 minutes max.), suivies de discussions entre l’intervenant et les auditeurs en fonction du temps

• Tables rondes (90 minutes)

• Ateliers (90 ou 180 minutes)

La sélection des thèmes s’effectuera en deux étapes : tout d’abord, les professionnels du secteur pourront sélectionner les propositions qu’ils trouvent dignes d’intérêt en cochant leurs thèmes préférés sur le site Internet du congrès. Puis, une commission d’experts composée de représentants de la profession et de professeurs d’université procédera à la sélection finale.

Toutes les conférences sélectionnées paraîtront dans une publication qui sera disponible le jour du congrès.

Nous vous ferons savoir si votre proposition a été retenue d’ici le 15 novembre 2013. Le programme détaillé du congrès sera publié le 1 décembre 2013. Pour paraître dans la publication du congrès, les versions définitives des conférences devront être déposées au plus tard le 31 mars 2014.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur www.fit2014.org. Vous pouvez également nous envoyer un courriel à : info@fit2014.org.

Fédération Internationale des Traducteurs (FIT) / International Federation of Translators (FIT)
Bundesverband der Dolmetscher und Übersetzer e. V. (BDÜ) – organisateur et hôte local

Berlin, le 1er janvier 2013